Etaient présents ce jour : David, Gérard, Stéphane (Coup et Carpentier), Laurent et Laurent, Anaël, Yacine, Olivier, Xavier, Guillaume, Benoît, Mathis, Frédéric, André et Anthony. Parmi cette longue liste, je suis désolé mais je n’arrive à me souvenir du 18ème rider qui nous a accompagné ce jour.

 

Nous étions donc 18 à prendre le départ en direction du château Robert-le-Diable. Le tracé du jour aurait dû nous emmener sur la rive droite de la Seine via le bac de la Bouille en direction des hauteurs de la forêt de Roumare. Mais les aléas mécaniques en ont décidé autrement. C’est à une bonne allure que nous nous dirigeons vers le château lorsqu’une branche a malencontreusement rencontré le dérailleur de Laurent et à décider de s’y accrocher tellement, tellement qu’elle l’a fait littéralement “craqué” (au sens propre comme au sens figuré !). Après une petite pause mécanique consistant à retirer feu le dérailleur, le reste du groupe rejoint le parking du château pendant que nous faisons le trajet à pied avec Laurent. Là, nous attendait Céline pour reprendre Laurent.

Petite pause goûter au château puis on modifié le tracé prévu ; on ne franchira pas la Seine aujourd’hui. On redescend donc en contrebas de la côté des “17  tournants” sur un single technique tout en devers et en relance : trop top ! Arrivé au carrefour de l’étoile, on poursuit tout droit sur la route goudronnée avant d’emprunter un autre single de même nature que le précédent. Puis retour tout en montée (trop facile pour Olivier et sa e-formule 1 !)  jusqu’à l’antenne des Essarts.

l’heure tournant, le retour se fera par nos chemins habituels à travers la forêt. Arrivée au parking à 17h20 avec un peu plus de 30 kms au compteur.

Merci à tous d’être venu encore si nombreux ! Cela est vraiment très encourageant pour l’ensemble des membres du bureau.

 

Rendez-vous dans 3 semaines …

 

Bruno

  1. Stéphane COUP says:

    Effectivement nous étions nombreux et ce fût super sympa. les discussions fusant çà et là !!!

    La météo, encore un peu fraiche mais un bon rythme soutenu nous réchauffe tous rapidement…

    La fatigue se fit sentir chez Guillaume et Anaël, mais la solidarité étant “le fer de lance” de ce club, nous rentrâmes tous ensemble comme d’habitude après avoir laissé Laurent dans sa Toyota (avec en main la sculpture de son dérailleur), Stéphane de son coté et Gérard qui aura préféré rentrer vers Oissel par la route..

    Il est vrai que sur les dévers et les singles empruntés, il fallait être vigilant et bien placé sa roue avant…sinon !!!

    Pas de photos ce jour, j’ai oublié mon appareil et je crois l’avoir dit au moins 5 ou 6 fois…

    A 1km5 de chez moi ( précisément sur le Pont Corneille de Rouen) …crevaison arrière…
    Je décide de rentrer à travers ville en poussant le VTT.. Dur, dur après 32km (+18 AR);

    A samedi prochain
    @mitiés à tous..
    Stéphane C.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.