Voici les 7 “grenouilles” présentes ce jour : Fred, André et Anthony, Stéphane, Jean-Luc, Jérémie, Bruno.

C’est sous un temps encore “sec” et un tout, tout, tout petit coin de ciel bleu (si, si je vous assure mais cela ne durera pas longtemps !!) que nous avons pris la direction de la forêt de la Londe. Après une traversée de la forêt du Rouvray ponctuée d’un seul arrêt, nous voici arrivés dans la forêt des Essarts. Direction les hauteurs d’Orival par l’intérieur de l’ancien circuit avant de le longer en descente en direction d’Orival. Déjà bien couverts de boue de la tête aux pied, c’est là que les glissades vont commencer et que l’on entre de plein fouet dans la partie technique et maîtrise de sa monture. Pas mal de portés de vélos ont jalonné notre parcours en direction d’Orival. Le chemin emprunté, certes sympa, est relativement impraticable car non déboisé depuis les forts coups de vent des semaines précédentes. C’est là qu’avec Jean-Luc, nous avons croisé la route d’un groupe de 6 sangliers plutôt costauds à qq mètres de nos roues. A Orival, on emprunte le fond du Vallon avant de remonter vers la table de pique-nique dans la côte du château Robert-le-diable. Petite pause goûter rapide car la pluie commence à pointer le bout de son nez ; elle ne nous quittera plus jusqu’à notre retour. Il est déjà 16h15. On prend la direction du retour à bonne allure, sous une pluie désormais battante. Arrivée au parking à 7 à 17h10 avec un peu plus de 35 kms au compteur.

 

Merci à tous de m’avoir accompagné dans cette sortie !

N’oubliez pas l’A.G. de mercredi soir (et si vous n’êtes pas dispo, n’hésitez à nous renvoyer votre procuration, c’est très important pour nous ! Merci d’avance)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bruno

 

  1. Jérémie says:

    Sortie très sympa grâce à un groupe “soudé”. C’était pas évident de rouler avec la boue (une vraie patinoire) et la pluie battante pour le retour.
    Le parcours était agréable même si le retour était difficile avec une longue montée sur terrain glissant.
    Bonne semaine à tous.

    Jérémie

  2. L@urent says:

    Bravo les grenouilles, je n’ai pas pu me joindre à votre bain de boue car je ne suis pas encore complètement rétabli de ma tendinite au genou …. j’espère pouvoir rouler dans un mois !
    Merci à Bruno pour le CR et à Stéphane pour les photos, en N&B c’est pas mal non plus 😉
    Rendez-vous mercredi à 18h30 pour notre assemblée générale annuelle qui ce déroule à la salle festive de Saint-Etienne du Rouvray.
    Comme le dit Bruno, n’hésitez pas à donner votre vote à quelqu’un si vous ne pouvez pas être présent.
    Bonne semaine,

    Vététisement,

  3. Frédéric says:

    Pour une rentrée j’ai été gâté avec sortie bien boueuse mais malgré tout fort sympa grâce à une entente quasi parfaite entre les vttistes.
    Merci Stéphane pour ces magnifiques photos “noir et blanc” sauf une où miracle nous avons vu un bout de ciel bleu.
    A bientôt
    Frédéric

  4. Stéphane COUP says:

    L’avantage de cette pluie battante pendant notre retour, c’est que les VTT étaient donc déjà presque lavés suite à cette accumulation de boue par kg.
    Bref, vous avez vu “le ciel bleu” dont parle Bruno et vous “les absents” devez regretter de n’avoir pas été des nôtres.
    Plus boueux tu meurs, plus d’eau que çà tu meurs une seconde fois.
    Ce fût une sortie épique et mémorable par son caractère localement pittoresque, humide et plus encore.
    On a roulé vite, glissé beaucoup vite aussi, traversé de très grandes mares d’eau, été souvent à la limite de l’adhérence puis de retour, très très trempés, délavés, ruisselants et imbibés….
    Mais de si bons moments nous animent que c’est un plaisir…
    Un peu de soleil ferait toutefois un peu de bien !!
    A mercredi les Amis, pour l’AG en N&B et au sec…
    Stéphane.

  5. Véronique ? says:

    Bravo à vous les courageux.. La boue, la pluie et les sangliers… j’aime mon boulot ?
    Stephane, tes photos rendent vraiment bien en N&B ?
    Bonne semaine à tous et à mercredi ?

  6. Fred et Mathis says:

    Bravo à ces valeureux vétetistes qui n’ont pas eu peur de braver les éléments déchainés. Vous auriez pu au moins attraper un sangler pour l’AG.
    A mercredi. En espérant vous voir nombreux.

Laisser un commentaire